Publicité

Taxe appliquée aux salaires des associations

22-10-2007
La taxe appliquée aux salaires des associations employeurs non assujetties à la TVA pèse lourdement sur les institutions et mouvements de jeunesse et d’éducation populaire ainsi que sur les emplois générés par ce secteur d’activité. En effet, elle équivaut à 7,5 % d’un salaire annuel brut d’environ 15 000 euros et à 9,5 % d’un salaire annuel de 22 500 euros alors même que l’emploi dans le secteur concerné revêt une importance capitale dans toutes les politiques de lutte contre l’exclusion.

La Fédération française des MJC pourrait ainsi créer une centaine de postes de travail équivalents ou même supérieurs au SMIC si la taxe sur les salaires était supprimée. En conséquence, il lui demande si elle envisage de prendre une telle mesure et la remercie des éléments d’information qu’elle pourra lui indiquer. (Question posée par M. Grand Jean-Pierre (Union pour un Mouvement Populaire - Hérault) publiée au JO le : 03/07/2007 page : 4771)

Réponse du ministère Économie, finances et emploi
En application du 1 de l’article 231 du code général des impôts, la taxe sur les salaires est due, à raison des rémunérations versées à leur personnel, par les personnes physiques ou morales qui soit ne sont pas soumises à la taxe sur la valeur ajoutée, soit l’ont été sur moins de 90 % de leur chiffre d’affaires ou de leurs recettes au titre de l’année civile précédant celle du paiement des rémunérations.

C’est en application de ce principe général d’imposition que les associations sont, notamment, redevables de la taxe sur les salaires.

Par suite, une exonération de cette taxe ne pourrait être durablement ni même légitimement limitée au seul secteur associatif mais serait revendiquée, de proche en proche, par l’ensemble des redevables de la taxe sur les salaires. A terme, c’est donc le produit total de la taxe sur les salaires, de l’ordre de dix milliards d’euros, qui serait remis en cause.

Cela étant, des mesures d’application générale ou spécifiques aux associations permettent d’ores et déjà de stabiliser ou d’alléger le poids de la taxe sur les salaires. Ainsi, le 2 bis de l’article 231 du code déjà cité prévoit que les limites des tranches du barème de la taxe sur les salaires sont relevées chaque année dans la même proportion que la limite supérieure de la première tranche du barème de l’impôt sur le revenu de l’année précédente, ce qui permet de stabiliser d’une année sur l’autre le poids de cet impôt.

En outre, les associations régies par la loi du 1er juillet 1901, et par suite les maisons des jeunes et de la culture (MJC) constituées sous forme associative, bénéficient, conformément aux dispositions de l’article 1679 A du code précité, d’un abattement sur le montant annuel de la taxe sur les salaires dont elles sont redevables.

Cet abattement, indexé dans les mêmes conditions que les limites des tranches du barème de la taxe rappelées ci-dessus, s’établit à 5 651 euros pour les rémunérations versées à compter du 1er janvier 2007. D’un coût budgétaire de l’ordre de deux cents millions d’euros, il procure aux associations un allègement d’impôt substantiel puisqu’il conduit à exonérer complètement de la taxe sur les salaires les associations employant jusqu’à près de six salariés occupés à temps plein et payés au salaire minimum interprofessionnel de croissance, voire plus en cas de recours au temps partiel.

Enfin, les rémunérations versées dans le cadre de certains types de contrats, comme les contrats d’accompagnement dans l’emploi ou les contrats d’avenir institués par la loi n° 2005-32 du 18 janvier 2005 de programmation pour la cohésion sociale, sont expressément exonérées de la taxe sur les salaires.

L’ensemble de ces mesures, qui témoignent de l’attention particulière portée par les pouvoir publics au secteur associatif, représente un effort budgétaire important au-delà duquel il n’est pas possible d’aller dans le contexte actuel. (Réponse publiée au JO le : 28/08/2007 page : 5381)

Publicité

Nos reportages photo de l'été

Les photographies proposées proviennent des reportages publiés dans les 8 Lettrasso de l'été. Elles sont sélectionnées de façon aléatoire.

Un article aléatoire

Pour découvrir nos articles sans vraiment chercher, pour vous laisser aller dans cette masse d'informations, voici un mode de lecture aléatoire pour voyager dans nos 2219 articles

Publicité

Une brève aléatoire

Pour découvrir nos brèves sans vraiment chercher, pour vous laisser aller dans cette masse d'informations juridiques et sociales, voici un mode de lecture aléatoire pour voyager dans nos 440 brèves.

Loi1901 est sur Google+

Quizz associatif en 30 questions

De la plus facile à la très compliquée, 30 questions pour vous rafraîchir la mémoire ou, parfois, vous faire découvrir la "réalité juridique" des associations qui n'est pas toujours aussi simple qu'on pourrait le croire. Bonne chance !

Vous tentez un Quizz ?

Loi1901 est sur Twitter

Formation comptable

Bénévole ou professionnel débutant, vous venez de prendre la direction d'une association, bravo ! La maîtrise de la gestion, notamment vis-à-vis des collectivités qui vous subventionnent, est l'une des clés de votre progression.

Nous allons essayer, au fil des pages, de vous expliquer en termes simples ce qu'est la comptabilité d'une association.

  • Comment tenir sa comptabilité ?
  • Les règles générales à connaître ?
  • Comment bien débuter sa comptabilité ?
  • La comptabilité de trésorerie
  • La comptabilité d'engagement

Je commence

Publicité


Lettrasso

Inscrivez-vous et rejoignez les 88 202 abonnés à Lettrasso : la lettre des informations associatives. Créée en 2002, elle offre chaque mardi, gratuitement, l'information indispensable à tous ceux qui, responsables ou sympathisants, font du secteur associatif ce qu'il est.

Abonnez-vous


Les 20 articles les plus lus

Les 20 brèves les plus lues











Nuage de mots

Parfois des mots doux, rarement de mots tendres, beaucoup de mots tendus qui sentent le manque de temps et l'obligation de résultats... Ce sont vos mots clés de la journée. On ne peut tous les mettre, on sélectionne, on fait le trie, on repère, on s'amuse parfois, on admire souvent, on supprime beaucoup...

Pour découvrir ce qu'ils cachent, tous ces mots de couleur, vous pouvez cliquer sur un lien par hasard et suivre ainsi la trace de nos visiteurs anonymes et pourtant si proches...

#Créer une association #Le bureau #La règle des 4 P #Statuts #Assemblée Générale #Concurrence #Guide URSSAF #Bénévolat #Barème #Litiges #Conventions #Fiscalité #Financements #Comptabilité #Biobanque #Ressource #Subvention #Salarié #Liquidation judiciaire #Volontariat #Contrats #Collectivité #Dissolution #Service civique


Le sondage du mois

Votre association a-t-elle déjà fait une procédure de rescrit fiscal

 Oui  Non


t>

Loi1901 vous est utile...

... alors cliquez sur une pub en partant. C'est une façon d'apprécier ce que nous vous proposons.

D'avance merci !

Ou bien... abonnez-vous !

Accédez à l'édition abonnés et découvrez en priorité notre veille juridique et sociale sur Web, iPhone, iPad, Android, etc   Abonnez-vous